• Bee-color s’engage pour la cause animale

    Publié le 26-02-2019 à 17:42:06

    Modifié le 02-03-2019 à 14:09:16

    Bonjour à toutes et à tous !
    Des nombreuses causes qui nous tiennent à cœur, la protection de l'environnement et le bien-être animal sont au centre de nos priorités. C’est pourquoi nous souhaitons nous engager dès à présent à offrir aux associations qui portent nos valeurs la création d’un site internet afin de leur faire gagner en visibilité.

    Vous êtes une association ?

    Bee-color vous offre gratuitement les mêmes services que ceux que nous proposons à nos clients. Maintenance, qualité et efficacité du site, optimisation du référencement, adresses mail… Tout sera mis en œuvre pour vous permettre d’accroître votre public et pour renforcer votre image et votre présence sur le web.
    N’hésitez à nous contacter par mail sur contact@bee-color.fr par téléphone au 03 83 89 46 71, par le biais de page Facebook ou par notre formulaire de contact.

    Vous êtes un professionnel ?

    En choisissant l’une de nos offres, vous nous permettez de venir en aide à des associations et financez en partie nos actions. Nous avons de nombreux projets à mettre en œuvre autour de la préservation de l’environnement et de la protection animale, et ceux-ci ne pourront se concrétiser que grâce à vous.
    La création de sites internet gratuits n’étant qu’une première étape dans nos actions, aidez à contribuer au développement de ce soutien en profitant de notre qualité de service.
    Rejoignez-nous et faites vous aussi partie de l’aventure !

    Vous êtes un particulier ?

    Si vous connaissez une association ou si vous avez vous-même le projet d’en créer une, n’hésitez à nous contacter ou à nous mettre en contact afin que nous puissions vous apporter notre aide.
    Sinon, contribuez à nous faire connaître et suivez-nous sur Facebook pour apporter votre pierre à l’édifice.
    Nous vous souhaitons une agréable journée !
    L’équipe Bee-color

  • Page Facebook : indispensable ou un dispensable ?

    Publié le 20-02-2019 à 20:40:01

    Modifié le 02-03-2019 à 18:05:24

    Bonjour à toutes et à tous !

    Nous nous retrouvons cette fois pour parler un peu du réseau social le plus populaire du monde : Facebook. Y faire son autopromotion est une évidence pour beaucoup de ses utilisateurs, que ce soit dans un but commercial, personnel ou associatif.

    La page Facebook, le Saint-Graal de la pub !

    Aujourd’hui, lorsque quelqu’un trouve le courage de se lancer dans l’entrepreneuriat, il n’envisage pas une seule seconde de ne pas commencer par le plus évident : créer une page Facebook, à tel point que même les agences web vous proposent généralement un pack "réseaux sociaux" clé en main. Vous voilà donc avec votre magnifique page toute neuve associée généralement à un compte Twitter, YouTube, Google (qui disparaîtra courant avril), etc.

    C’est tellement ancré dans le monde professionnel qu’il existe même des métiers organisés autour de Facebook et des autres réseaux sociaux (un petit coucou aux community managers) !

    Et, à vrai dire, comment ne pas céder à la tentation ?

    C’est vrai ! Quoi de plus simple, de plus rapide et de plus satisfaisant que de mettre sur pied une interface d’échange avec nos futurs potentiels clients en quelques clics ?

    Quoi de plus logique, quand investir dans la création d’un site internet coûte quand même quelques centaines à plusieurs milliers d’euros, que de se tourner vers cette solution simplissime, gratuite et bien commode ? (Nous aborderons la création de sites gratuits via des plateformes web dans un prochain article.)

    Facebook compte tout de même plusieurs milliards d’utilisateurs, autant de clients potentiels qu’on envisage derrière notre écran avec enthousiasme. Avec un tel public, difficile de croire qu’on ne parviendra pas à tirer notre épingle du jeu.

    Plusieurs milliards ! Mais qu’attendons-nous ?

    En réalité, il existe un véritable gouffre aux profondeurs abyssales entre vous et ces milliards d’utilisateurs. Un gouffre qui porte le doux nom d’« algorithme ».

    À l’origine, il permettait à notre réseau social préféré de nous proposer du contenu adapté nos habitudes, susceptible de nous intéresser, et c’est en grande partie ce qui a fait la popularité de la plateforme. Cependant, depuis quelque temps, cet algorithme ne prend plus seulement en compte vos goûts personnels, votre liste d’amis et votre profil, puisqu’il a été modifié pour introduire une dimension bien plus mercantile : la publicité.

    À l’instar de Google, il est désormais possible de payer pour diffuser son annonce à une large audience (dont la taille dépend directement de votre budget, cela va de soi).

    Concrètement, cela veut dire qu’aujourd’hui, créer une page Facebook est certes utile, mais aussi beaucoup moins intéressant qu’hier. Un petit exemple ? Imaginons qu’une page X possède déjà 1 000 000 d’abonnés.

    Il y a encore quelques années, si la page X publiait un article, alors elle avait une bonne chance de toucher entre 80 et 90% de son audience. Quoi de plus normal, après tout ? Les utilisateurs suivant cette page sont justement intéressés par ses éventuelles publications.

    Aujourd’hui, il faut que l’administrateur de cette même page X paye une certaine somme (qui va croissante) pour espérer en toucher plus de 5 ou 10%.
    Un premier coup pour les ONG et associations à but non lucratif. Comment défendre une cause quand le moindre article coûte des centaines, voire des milliers d’euros ?

    Quelle importance, du moment que j’ai réussi à me faire connaître ?

    Eh bien, là aussi Facebook a ses limites. Puisqu’associé à l’introduction de la publicité dans ses algorithmes, Marc Zuckerberg a aussi décidé de booster la dimension sociale de son réseau en réduisant les affichages publicitaires des pages Facebook pour mettre davantage en avant les interactions entre les utilisateurs.
    De fait, se faire une place et se faire connaître par le biais de Facebook lorsque l’on crée une entreprise devient un véritable casse-tête.
    Attention ! Cet article ne vise pas à dire que c’est impossible, bien entendu, mais à remettre en perspective la vision erronée qu’ont certains utilisateurs de ce réseau social, ainsi que pour répondre aux interrogations des personnes ayant déjà tenté l’aventure sans comprendre pourquoi leur page n’a pas le succès escompté.

    Une dernière limite : le public Facebook

    Encore un frein au développement de votre entreprise, et non des moindres : votre audience. Qui n’a jamais parcouru pendant plusieurs minutes (voir plusieurs heures !) son fil d’actualité sans réellement prêter attention à plus d’une ou deux publications ?

    Là est tout le problème : nous oublions souvent que les autres utilisateurs sont comme nous, à la différence près que, pour eux, nos articles ne sont pas leurs articles !

    C’est ainsi que la popularité de Facebook se trouve être également son point faible : ses utilisateurs sont pour la plupart passifs et se contentent bien souvent de regarder rapidement le contenu sans réellement s’attarder sur tout ce qui ne ressemble pas à une distraction. 

    En effet, difficile de s’intéresser à un article détaillé sur le fonctionnement de la banque centrale d’Angleterre ou sur l’innovation majeure de votre entreprise lorsque ces mêmes contenus sont noyés dans une foule de vidéos de chats déjantés, dans les dernières sorties des blockbusters les plus attendus de l’année et les dernières infos people les plus croustillantes…

    Et les groupes de pub, alors ?

    Effectivement, pour ceux qui ne le savent pas, il existe des groupes dédiés à la publicité ou chacun peut, en général, faire chaque jour sa promotion. Mais encore une fois, la question de votre public se doit d’être posée : qui est susceptible de lire mon article ?

    Dans le cas de ces groupes, la réponse est simple : des personnes qui, comme vous, souhaitent faire leur autopromotion. Avez-vous vous-même rejoint ces groupes pour le plaisir de vous noyer dans un raz de marée de publicités en tout genre qui ne vous intéressent pas le moins du monde ?
    Pas du tout. Vous l’avez rejoint pour essayer de trouver de futurs clients.

    Les autres aussi.

    Alors, bien entendu, il est fort possible que vos services ou vos produits intéressent l’un de ses membres, mais il faut se rendre à l’évidence : les chances sont minces.

    Mais alors, quelle solution ?

    La réponse est à la fois simple et insatisfaisante compte tenu de la raison pour laquelle vous créez une page Facebook : il faut payer. Or le principal avantage, vous vous souvenez, de créer une page Facebook, c’est d’essayer de se faire connaître sans se ruiner.

    Tout miser sur une page Facebook, aujourd’hui, est une erreur. Il faut associer vos efforts à une présence plus large sur internet et, à notre humble avis, mieux vaut investir dans la création d’un site internet que dans les offres de publicité Facebook, rien que pour la qualité de votre audience : un utilisateur Facebook est avant tout là pour se distraire, tandis qu’un utilisateur de Google est avant tout là pour chercher une information. Son attention est donc focalisée sur sa recherche, et c’est là toute la différence.
    Enfin, pour maximiser vos chances, tentez également de vous faire connaître par le bouche-à-oreille. Sollicitez votre réseau (amis, famille, collègues, etc.). Si vous souhaitez étendre vos services dans toute la France, ou à l’internationale, commencer par une publicité locale, puis étendez votre rayon d’action au fur et à mesure, ou alors payez les services d’une agence de communication qui mettra en place un plan marketing efficace.

    C’est pour toutes ces raisons que nous ne proposons pas de pack « réseaux sociaux », outre son caractère versatile et populaire, nous nous refusons à vous proposer un service dont nous ne pouvons pas garantir l’efficacité.
    Nous espérons que cet article vous aura été utile. Prochainement, nous parlerons des plateformes de création de sites internet en ligne telles que Wix ou Wordpress.com par exemple.

    En attendant, nous vous souhaitons une agréable journée !

    L’équipe Bee-color

  • Mise en ligne de la documentation

    Publié le 05-11-2018 à 19:21:36

    Modifié le 28-11-2018 à 23:57:33

    Bonjour à toutes et à tous !

    Nous nous retrouvons cette fois-ci dans le but de vous annoncer la mise en ligne des premières pages de la documentation de notre framework.

    Les premières pages ?

    Vous l'aurez sans doute compris, toute la documentation n'est actuellement pas encore en ligne. Sa rédaction étant particulièrement longue, nous commencerons par introduire les chapitres les plus importants en premier (installation, configuration, fonctionnement...), au rythme d'une mise à jour par mois dans un premier temps.

    Une documentation technique

    À qui s'adresse-t-elle ?

    Cette documentation est avant tout technique et est par conséquent destinée à des développeurs. Elle leur permet de comprendre le code qui compose notre outil de travail, de le modifier, de l'étendre... en bref, de se l'approprier, pour des projets personnels ou commerciaux.

    Ainsi, elle peut être particulièrement pénible à consulter si vous n'êtes pas du métier, même si un soin tout particulier a été apporté afin qu'elle soit facile à lire (et à comprendre) pour les initiés. 

    Pourquoi est-elle importante ?

    La rédaction d'une documentation technique, surtout dans le cadre d'un projet comme celui-ci, est une étape essentielle à son partage. Même si pour nous, qui l'avons conçu, notre framework est très simple à utiliser, il serait difficile pour d'autres développeurs de travailler avec. 

    Vous l'aurez donc compris : sans documentation, inutile de rendre public le code, car il est difficilement utilisable en l'état pour qui ne le connaît pas.

    C'est pourquoi il faut voir cette documentation comme une notice explicative très détaillée de son fonctionnement interne qui garantit aux autres développeurs de pouvoir comprendre, modifier et créer des projets à partir de notre outil, mais qui vous garantit aussi à vous, nos clients et futurs clients de conserver votre liberté.

    En effet, si demain vous souhaitez vous adresser à une autre agence web, elle sera, grâce à notre documentation, en mesure de remettre en ligne votre site et de le modifier ou de l'étendre pour y intégrer de nouvelles fonctionnalités. En effet, si les lignes de codes intimident souvent les profanes, pour nous autres, agences web et programmeurs, elles n'ont rien d'effrayant.

    Contenu des premières pages

    Comme chaque fois que nous ajouterons de nouvelles pages à notre documentation, nous reviendrons rapidement sur les différents ajouts.

    Ce mois-ci, nous avons établi la charte graphique de la documentation et avons rédigé les chapitres suivants : 
    Bien entendu, chaque page est également rédigée et disponible en anglais.

    Parallèlement à cela, le code source complet de notre framework est dorénavant accessible sur Framagit.org en suivant ce lien.

    Ce sera tout pour aujourd'hui. 

    Nous vous souhaitons une agréable journée et vous donnons rendez-vous la semaine prochaine pour un autre récapitulatif de nos ajouts.

    L'équipe Bee-color
  • Mise en ligne de notre site internet

    Publié le 28-10-2018 à 22:58:00

    Modifié le 05-11-2018 à 23:15:20

    Bonjour à toutes et à tous !

    Après plusieurs longs mois de développement, nous avons enfin le plaisir de vous annoncer la mise en ligne de notre site internet, et par conséquent l'ouverture de nos services de conception de sites web. 

    Vous pourrez trouver en détail des informations sur nos différentes offres à cette adresse

    L'aboutissement d'un projet de longue haleine

    Si la création de notre site internet nous a certes demandé du temps, ce n'est rien par rapport à la création de notre propre outil de travail, dont nous sommes fiers d'annoncer la mise en ligne de la première version stable : Bee-color wfw 1.0.
    Sa documentation est par ailleurs en cours d'écriture et sera mise en ligne au fur et à mesure qu'elle sera rédigée, dans les semaines à venir, accessible ici

    Derrière ce nom compliqué se cache un outil qui nous permettra de réaliser la conception de vos sites internet, et qui garantira leur fonctionnement et leur sécurité. Vous disposerez, quelque soit l'offre que vous choisirez, d'une interface d'administration particulièrement simple et ergonomique, et pourrez éditer à tout moment vos informations personnelles via le système MIEL (pour Micro Interface d'Édition Localisée, notez que nous sommes assez fiers du jeu de mots).

    Quant à cette section articles, elle nous permettra de préciser certains de nos choix, comme notre volonté de nous détacher des services de Google, des réseaux sociaux ainsi que celle de partager le fruit de notre travail au plus grand nombre.

    Si vous êtes intéressé par l'une de nos offres, n'hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact, ou à faire une demande de devis en passant par la page service, rubrique choisir une offre.

    Vous pourrez également consulter nos réalisations, qui contiennent quelques sites de démonstrations.

    Nous vous souhaitons une agréable journée, et espérons avoir la chance de travailler avec vous !

    L'équipe Bee-color